• PAP et PPS

    Pour les enfants DYS ou en difficulté d'apprentissage, le suivi dans le cadre de la mise en place d'un PAP est favorisé (équivalent des PAI alimentaires par exemple).

    Le montage de ce Projet d'Accompagnement Personnalisé passe donc par une demande auprès de la médecine scolaire, pour bilan et adaptation de la scolarisation en fonction des besoins de l'enfant. 

    Si le PAP est insuffisant, alors la mise en place d'un PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation) est envisagée et passe obligatoirement par la reconnaissance officielle du handicap de l'enfant par la MDPH.

     

    M. Pitalis, professeur référent, son rôle :

    Télécharger « Référent.pdf »